Menu
La Fondation Patients / Usagers Travailler à la fondation Annuaire
des services

Institut de Formation des Aides Soignants 

formation initiale

Agréé depuis 2006, l’IFAS de Picauville assure chaque année la formation d’une promotion de 25 élèves, en vue de l’obtention du diplôme d’état d’aide-soignant.

Depuis 2012, un parcours commun de formation a été mis en place avec l’IRTS de Basse-Normandie. Les étudiants bénéficient donc d’une partie de leurs enseignements partagés avec les élèves aides-médico-psychologiques.

Modalités d’inscription

CONDITIONS D'INSCRIPTION AUX ÉPREUVES DE SÉLECTION

Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d’état d’aide-soignant, les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d’âge n’est accordée et il n’est pas  prévu d’âge limite supérieur.

DOSSIERS DE CANDIDATURE

Téléchargez les documents d’inscription aux épreuves de sélection :

Les dossiers doivent parvenir à l’IFAS au plus tard le 15 janvier 2019 et peuvent être :

  • soit postés avec accusé réception ;
  • soit déposés au secrétariat en main propre auprès de la secrétaire qui vous remettra un avis de réception.

La réception du dossier ne sera pas confirmée par téléphone.

Tout dossier reçu ou déposé hors délai sera refusé ainsi que les dossiers incomplets (chèque, fiche ou chèque non signés etc…). Vérifiez que vous avez fourni toutes les pièces demandées, que vous avez rempli toutes les rubriques et signé avant d’adresser votre courrier au :

Secrétariat de l’Institut de Formation Aide-Soignante
Centre Hospitalier
Fondation Bon Sauveur
50360 PICAUVILLE

Tout dossier refusé sera retourné au candidat.

DISPENSE DE SCOLARITÉ

Selon les articles 18 et 19 de l’arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif au Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant(e) les personnes titulaires :
  • du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture
  • du Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale
  • de la Mention Complémentaire Aide à Domicile
  • du Diplôme d’Ambulancier ou du Certificat de Capacité d’Ambulancier
  • du Diplôme d’Etat d’Aide-Médico-Psychologique
  • du Titre Professionnel d’Assistante de Vie aux Familles

peuvent être dispensées du concours d’admission et d’un certain nombre de modules.

De la même manière, les candidats ayant validé une partie des modules de formation aide soignante par le jury de validation des acquis de l’expérience, peuvent opter soit pour le suivi et l’évaluation du ou des modules de formation correspondant aux compétences non validées, soit pour une expérience professionnelle prolongée ou diversifiée préalable à une nouvelle demande de validation des acquis de l’expérience (Procédure de validation des acquis de l’expérience – Arrêté du 25 Janvier 2005 modifié relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience pour l’obtention du  Diplôme d’Etat d’Aide–Soignant – Article 6).

L’ensemble des candidats concernés par ces dispositifs doit impérativement signaler le type de formation choisi dès l’inscription.

1- Si la formation avec dispense de module est retenue, le candidat indique son choix, il sera inscrit sur une liste et sera admis en fonction du nombre de places disponibles.

2-   Si la formation intégrale est retenue, le candidat sera dans l’obligation de passer le concours d’admission.

ATTENTION : Une seule formule doit être choisie, elle est définitive pour l’année en cours.

Épreuves d’admission
L’arrêté du 22 octobre 2005 relatif au Diplôme Professionnel d’Aide-Soignant prévoit les épreuves suivantes :

UNE ÉPREUVE ÉCRITE ET ANONYME D’ADMISSIBILITÉ

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve écrite d’admissibilité. Cette épreuve d’une durée de 2 heures est notée sur 20 points.

Elle se compose de deux parties :

  • A partir d’un texte de culture générale portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit
    – dégager les idées principales du texte ;
    – commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.
    Cette partie est notée sur 12 points.
  • Une série de 10 questions à réponses courtes :
    – 5 questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine ;
    – 3 questions portant sur les quatre opérations numériques de base ;
    – 2 questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie est notée sur 8 points.

UNE ÉPREUVE ORALE D'ADMISSION

Peuvent se présenter à cette épreuve :

  • Les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10 sur 20 à l’épreuve écrite d’admissibilité ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français (baccalauréat, brevet de technicien…) ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français (CAP petite enfance, BEP Carrière Sanitaire et Sociale…) ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu ;
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au diplôme d’état d’infirmier et n’ayant pas été admis en deuxième année.

Cette épreuve notée sur 20 points.

Le jury est composé :

  • d’un directeur d’un Institut de Formation d’Aides-Soignantes ou d’un Institut de Formation en Soins Infirmiers ou d’un cadre de santé ou un infirmier, enseignant permanent ;
  • d’un cadre de santé accueillant des élèves en stage.

Cette épreuve se divise en deux parties et consiste en un entretien de 20 minutes maximum, précédé de 10 minutes de préparation :
a.  Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d’argumentation et d’expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation.
b. Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant. Cette partie notée sur 5 points est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10/20 à cette épreuve est éliminatoire.

A l’issue de l’épreuve d’admission et au vu de la note obtenue à cette épreuve le jury établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

Tous les candidats sont personnellement informés par écrit de leurs résultats et ont un délai de 10 jours pour confirmer leur admission.

Aucun résultat ne sera transmis par téléphone.

L'équipe pédagogique
L'équipe pédagogique
L’équipe est composée de :

  • Un directeur
  • Trois infirmiers enseignants
  • Une secrétaire documentaliste
  • Une assistante

Professionnels aux expériences et compétences multiples et variées, les membres de l’équipe pédagogique accompagnent les élèves dans leur cursus de formation en favorisant l’individualisation du parcours de chaque élève, et par là même, la responsabilisation de chacun d’entre eux.

En fonction des modules enseignés, l’équipe pédagogique est ponctuellement renforcée par des cadres de santé formateurs du Centre Hospitalier de Picauville détachés à l’IFSI Cherbourg-Cotentin, ainsi que par des professionnels spécialisés dans certains domaines (Hygiène, diététique,…).

Nos coordonnées
Nos coordonnées
Institut de Formation Aide-Soignant
Centre Hospitalier
Fondation Bon Sauveur
50 360 PICAUVILLE

Tél : 02 33 21 84 17 / Fax : 02 33 21 86 30
Mail : 

 

Le projet pédagogique de l’IFAS

 

Le métier d’aide-soignant

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R. 4311-5 du code de la santé publique.

Dans ce cadre et au sein d’une équipe pluridisciplinaire, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

 

Le parcours de formation

L’IFAS est responsable de la progression pédagogique de l’élève dans le cadre de sa formation.Notre projet pédagogique s’appuie sur des modules de formation centrés sur l’acquisition de compétences théoriques et des stages organisés par l’institut de formation en collaboration avec les structures d’accueil.

La particularité de cet enseignement est de permettre aux élèves une meilleure adaptation tant au travail non seulement en institution sanitaire (hospitalisation, ambulatoire, alternatives à l’hébergement permanent) qu’en structures médico-sociales.

Les grands axes pédagogiques proposés aux apprenants privilégient un mode de progression axé sur la compréhension comme élément central de toute situation de soin. Il n’y a pas de qualité sans accès au sens et au questionnement, ni sans seuil d’exigence et rigueur.

Un suivi pédagogique personnalisé est instauré. Chaque élève se voit attribuer un référent (membre de l’équipe pédagogique). L’équipe met à sa disposition des ressources et des moyens qui le guident dans son apprentissage. Cela permet à l’élève de mesurer sa progression.

Les travaux de groupes permettent un échange à partir des exposés de situations concrètes et de la réflexion sur les pratiques et le vécu de stage.

 

L’évaluation

L’évaluation joue un rôle essentiel dans la dynamique formation / apprentissage. Elle permet l’identification des points forts et des points faibles afin que ces derniers puissent être retravaillés en lien direct avec le référent pédagogique. Les critères d’évaluation permettent de mesurer l’atteinte des objectifs pédagogiques fixés dans le cadre du projet de l’institution. Pour ce faire, conformément au programme de formation, plusieurs types d’épreuves sont organisés : épreuves écrites, épreuves orales, mises en situation professionnelle.

(L’intégralité du projet pédagogique est consultable au centre de documentation)

Voir aussi