La Fondation Patients / Usagers Travailler à la fondation Annuaire
des services

ASSISTANT DES SERVICES TECHNIQUES H/F – RÉF.126 MBVN

CDDTemps plein Picauville (50360)

Le poste

Au sein de la Direction des Services Techniques et Logistiques (DSTL) et de la Direction Grands travaux d’un établissement regroupant des structures sanitaires et médico-sociales, vous assisterez votre hiérarchie dans la gestion des tâches liées à leurs champs d’interventions.

A ce titre, vous aurez notamment pour missions de :

  • Assurer le suivi des devis, bons de commandes,
  • Gérer les appels téléphoniques, mails et courriers avec les entreprises extérieures,
  • Tenir et suivre des tableaux de bord de suivi de coûts, suivi de projets immobiliers et techniques
  • Pré-valider les factures des entreprises et des fournisseurs
  • Assurer la dématérialisation de tous les contrats de la DSTL au sein d’un outil SI
  • Assurer le suivi des contrats extérieurs
  • Cogérer les agendas du Directeur de la DSTL et du Directeur Grands travaux
  • Gérer l’organisation matérielle des réunions, des déplacements et rendez-vous
  • Assurer la traçabilité, l’organisation documentaire du service
  • Contribuer à la gestion des réceptions d’approvisionnement et valider les livraisons
  • Définir et mettre en œuvre une gestion d’alertes internes ou externes des dysfonctionnements
  • Participer au lancement d’appels d’offres (rédaction, émissions d’annonces officielles, etc..) en collaboration avec la cellule marché
  • Rédaction des ordres de service et marché des entreprises
  • Secrétariat

Vous appréciez le travail en équipe, êtes reconnu(e) pour votre grande rigueur et votre sens de l’organisation.


CONTRAT

CDD de 6 mois à temps complet.


LIEU DE TRAVAIL

PICAUVILLE – 50360


profil recherchÉ

Formation : Bac+2 minimum exigé type BTS Assistant de Gestion PME PMI.

Expérience : Expérience de 3 ans minimum exigée sur poste similaire

Permis B : exigé


STATUT & RÉMUNÉRATION

Statut : Employé

Rémunération : Selon Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951. Reprise d’ancienneté.